A bonne école

Publié le par Alambic City

SAM 2485

 

Ce matin, j'ai ouvert les portes de la distillerie aux élèves de l'école de Touvérac. Lorsque Marie-Thérèse a commencé à placer tout ce beau monde au garde à vous dans le soucis que chaque électron libre puisse respirer, voir et entendre, bizarrement, je me suis  revu plus de 25 années plus tôt toujours avec cette même maîtresse d'école. J'ai alors réalisé que j'avais dû peut être un peu vieillir...

Si les plus petits ont vite saturé de mes explications farfelues et compliquées, la classe des plus grands (CM1 et CM2) m'a paru dans l'ensemble attentive et curieuse. Je dois admettre que je ne m'attendais pas à des questions aussi pointues de ces disciples de la fermentation alcoolique et après coup, je suspecte Marie-Thérèse de vouloir former de futurs distillateurs pour la région !

 

A l'approche de midi, enfin libres, les petits apprentis bouilleurs de cru sont remontés à vive allure dans le petit bus direction la cantine. Isabelle qui avait assistée à mon laborieux baratin technique me rappela alors, sur le ton de la gentillesse, la citation du poète Nicolas Boileau : « Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément. ». Pour ma décharge, j'ai pensé que moi aussi j'étais là pour apprendre et qu'après tout pour une première c'était pas si catastrophique d'autant plus que je n'y connaissais strictement rien en matière de distillation !

 

SAM 2482

 

SAM 2473

 

Cliquez sur cette image pour visionner l'album photos...


Publié dans Le grand foutoir

Commenter cet article

David 23/02/2012 19:36


Bien sûr, pour les petits c'était un peu long, mais nous les grands, avons appris plein de choses et le prof improvisé n'était pas si mal que ça...bref c'était bien.


Encore merci


La maîtresse