Les réserves de cognac

Publié le par Alambic City

SDC11444-copie-1

 

La réserve climatique qui avait pour objectif premier de pallier aux mauvais rendements de production de vin à cognac sur une exploitation, va désormais pouvoir combler la réserve de gestion. L’interprofession du cognac, après s’être réunie le 2 septembre alors même que les vendanges sont déjà commencées sur une partie du vignoble charentais, a donc décidé d’étendre les possibilités de déblocage de la réserve climatique.

 

Ces deux réserves d’eaux-de-vie bien distinctes, crées à deux ans d’intervalle, devaient jusqu’alors pourtant rester parfaitement séparées. Sans doute que la sécheresse de ce début d’été et la crainte de l'interprofession de ne pas voir la région réaliser les quotas élevés dans cette exceptionnelle progression des ventes (9,52 hl ap/ha de rendement cognac et 1hl ap/ha de réserve de gestion) ont amené les membres du Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) à assouplir le système mis en place.

 


Publié dans Le Cognac

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un lecteur 16/09/2011 19:46



Bon! Nous, on lit quoi pendant que cette féniasse il fait son vin???