Climat...

Publié le par Alambic City

Climat...
Lettre de la Société de Calcul Mathématique SA
Juin 2015

 

Éditorial, par Bernard Beauzamy : Climat...

Une conférence sur le climat va se tenir à Paris prochainement. Comme d'habitude, il en sortira toutes sortes de résolutions pompeuses, la France se devant d'être "un exemple" sur ces questions. Sans effet sur le climat, qui va bien et s'en moque complètement, elles ne manqueront pas d'affecter la compétitivité du pays, qui ne s'en moque pas du tout et est déjà en bien mauvaise posture.

Nous avons actuellement un contrat d'étude sur ces questions : nous analysons les données disponibles, eu égard à leur pertinence et à leur qualité, sans nous soucier en aucune manière des opinions des uns ou des autres. Ceci concerne la température, la fréquence des cyclones, l'élévation du niveau de la mer, la concentration en CO₂. Nous réalisons également une analyse critique des travaux du GIEC : auraient-ils mérité publication dans une revue scientifique ? Nos travaux, disponibles à l'automne, seront publiés et nous organiserons un colloque à ce propos.

D'ores et déjà, on peut dire ceci :

  • Le nombre de stations qui enregistrent la température est très insuffisant pour évaluer une température moyenne du globe. Les chiffres relevés par ces stations (y compris les satellites) ne montrent pas d'augmentation significative depuis l'an 2000 (les données antérieures ne sont pas fiables) ;

  • La fréquence des cyclones n'augmente pas ;

  • L'élévation du niveau de la mer est un phénomène naturel, conséquence de la poussée d'Archimède et du refroidissement progressif du noyau terrestre ;

  • Les mesures de concentration en sont en nombre très insuffisant ; elles sont mal faites et les chiffres communiqués sont sans valeur. Des concentrations beaucoup plus élevées qu'aujourd'hui se sont déjà rencontrées dans le passé. Une évidence est celle-ci : si la France cessait entièrement d'exister (hypothèse devenue tout à fait vraisemblable), cela ne modifierait pas la composition atmosphérique de plus d'un millionième et serait totalement imperceptible, par quelque instrument de mesure que ce soit.

  • Enfin, le rapport du GIEC procède par affirmations dogmatiques et il est contredit par les faits et par les données brutes ; il serait refusé pour publication s'il était soumis à une revue à comité de lecture.

N'importe qui peut évidemment parvenir aux mêmes conclusions que nous, s'il se donne la peine de revenir aux données (qui ne sont pas faciles à obtenir : elles sont généralement dissimulées par les organismes qui sont en charge).

Mais, malheureusement, le dogme est aujourd'hui bien enraciné, avec l'appui d'un grand nombre d'organismes qui se veulent scientifiques et d'un grand nombre d'entreprises, qui y voient un intérêt à court terme.

Il y a eu, dans l'histoire de l'humanité, d'innombrables périodes d'obscurantisme, où les faits ont été occultés au bénéfice de croyances (généralement religieuses). Cela peut durer près de deux mille ans. L'obscurantisme climatique où nous nous trouvons aujourd'hui pourrait bien avoir une durée de vie réduite, même s'il est communément accepté en Europe et en particulier en France.

Aux USA, il est combattu par le parti Républicain. La Russie, pays de très longue tradition scientifique, a fait connaître depuis longtemps son scepticisme à l'égard des divers protocoles, et s'est retirée du protocole de Kyoto en 2012, ainsi que le Japon et le Canada.

En France, ni le débat scientifique ni le débat politique n'ont jamais eu lieu. Jamais les données n'ont été communiquées à la population et le dogme que propagent tous les médias est "il faut agir d'urgence". Agir comment ? Tout simplement en restreignant notre activité et en mettant en œuvre partout des technologies présentées comme "vertes", même si elles n'ont aucun sens économique. La conséquence immédiate a été une progression évidente du chômage. Etre vertueux, c'est très bien ; cela procure des éléments de méditation, mais non du travail.

La "transition énergétique" est un parfait exemple de ce salmigondis de fausses vertus. Nous avons, en France, une énergie de bonne qualité (électricité, gaz) ; personne n'a demandé à en changer. Les Allemands, qui l'ont fait, ne survivent qu'en achetant à leurs voisins. Le recours aux "énergies alternatives" se révèle coûteux économiquement et impossible à mettre en œuvre techniquement.

Le peuple, qui commence à en avoir sérieusement marre, pourrait bien se réveiller un beau matin et se rendre compte qu'on l'a triché. Il se moque pas mal d'une quelconque "transition énergétique", dont rien de bon ne saurait sortir. Il n'a jamais demandé à faire des "économies d'énergie". Et, s'il se réveille, Nuremberg pourrait succéder à Grenelle plus vite qu'on ne le pense. Quant à nous, le jour venu, nous pourrons toujours apporter quelques pièces à conviction : c'est le rôle du mathématicien et il comporte quelques bons côtés.

Bernard Beauzamy

Climat...

Publié dans L'eau et le climat

Commenter cet article

Daniel D. 18/07/2015 13:44

Putin la mauvaise foi de ce mec qui peste sans cesse sur des affirmations basées (selon lui) sur des chiffres mauvais (avant 2000 !!! ) quand lui ne fait bien pire en affirmant que, vu que par le passé rien ne s'est passé, comment pourrait-il en être autrement dans l'avenir...

Il a sa carte aux républicains je présume... Vu qu'ici faut montrer sa papatte sarkozyste pour être bien vu.

Alambic City 18/07/2015 17:11

"Il a sa carte aux républicains je présume... Vu qu'ici faut montrer sa papatte sarkozyste pour être bien vu."
Ah bon ?
En matière de mauvaise foi, c'est vrai, tu en connais un rayon...

Rigaga 07/07/2015 17:35

"il y a eu, dans l'histoire de l'humanité, d'innombrables périodes d'obscurantisme, où les faits ont été occultés au bénéfice de croyances (généralement religieuses)". Bernard Beauzamy parle de de lui avec une rare lucidité !! :-) j'en pleure de rire. ça fait 10 ans qu'il fait de la littérature alors qu'il nous promet des preuves scientifiques de la non influence de l'homme sur le climat. Jamais vu un seul chiffre dans ses exposés sur le climat...

vero 07/07/2015 22:07

au moins il a su vulgariser et rendre accessible tous ces questionnements d actualite .
Je vous conseille de lire " choix energetiques/ quels enjeux"

Sceptique 04/07/2015 10:22

Je découvre avec quelques jours de retard cet article. De toute façon, les variations climatiques, qui nous dérangent de diverses manières, nécessitent notre adaptation au coup par coup et non une réduction de nos activités. Par exemple, si la Somme est modérément touchée par la canicule, le printemps a été frais et pluvieux, et les arbres fruitiers sont très peu garnis. Il y aura une économie d'énergie sur le poste confection des confitures!

Alambic City 04/07/2015 19:30

Alors, souhaitons au consommateur français qu'à défaut de confiture, qu'il puisse substituer la marmelade par du Nutella !

vero 01/07/2015 22:10

Le changement climatique est une evidence,sa definition d apres le GIEC est : " Variation de l etat du climat que l on peut deceler par des modifications de la moyenne et /ou de la variabilite des ses proprietes et qui persiste pendant une longue periode,en principe durant des decennies"
Alors arretons de chercher toujours des fautifs, de tout politise et acceptons que depuis que la planete existe elle a toujours connu des eres.Nous sommes actuellement dans une ere glaciere ( et non dans une periode) depuis plus de 30 millions d annees et plus precisement au milieu d une periode interglaciere ce qui explique en partie ces amplitudes thermiques ainsi que ces annees de fortes temperatures.....c est l evolution de notre planete....a l homme de s y adapter....la aussi vaste sujet et debat
En cette periode de canicule pour ma part j ai trouve sur mon clavier les "R"!!! ouf je respire mais toujours pas la touche pour les accents!!!!

Alambic City 04/07/2015 19:31

Je suis content pour toi Véro que tu sois enfin parvenu à retrouver l'essentiel des touches de ton clavier. Mais fais attention quand même à ne pas confondre le petit « r » glacière avec le « R » conditionné ! Avec la chaleur des journées et vu ton exposition au soleil, les deux te seront bien utiles...